Prochain direct:

Carrière

2019 Moto2 World Championship
2018 MotoGP World Championship
2010-2017 Moto2 World Championship
2007-2009 250ccm Category
2002-2006 125ccm Category
2002 International German Championship (IDM): 125ccm
2001 ADAC Junior Cup: 125ccm
1997-2000 Swiss Pocket Bike Championship

Biographie de Tom Lüthi

Thomas «Tom» Lüthi est né le 6 septembre 1986, à Oberdiessbach, dans le canton de Berne, en Suisse. Il a grandi dans le village campagnard de Linden et vit aujourd’hui encore au cœur du pays, dans cette région bernoise qu’il aime tant.

Dans sa jeunesse, Hansueli, le papa de Tom, a participé à des épreuves motocyclistes régionales et Tom avait neuf ans lorsque, pour la première fois, il grimpa sur une moto, entamant sa carrière lors d’une course de Pocket-Bike.

En 2002, il participe à son premier GP (Allemagne) et remporte son premier succès en championnat du monde motocycliste moins de trois ans plus tard, lors du GP de France 125 2005, au Mans. Le 6 novembre de cette même année, il s’assure à Valencia, au guidon d’une Honda, le titre mondial dans la classe 125 cc; il devient ce jour-là le sixième plus jeune champion du monde de l’histoire. Dans la foulée, il est élu Sportif Suisse de l’année 2005 et remporte également, dans le cadre du «Suisse de l’année», le «Swiss Award» dans la catégorie sport. Il décide de se lancer dans la défense de son titre en 2006, mais il termine l’année au huitième rang final.

Après quatre saisons complètes en championnat du monde des huitièmes de litre, saisons passées au sein du Team tchèque Elit-Grand Prix, dont le patron est le Suisse Daniel Epp, Thomas Lüthi passe dans la classe supérieure (250 cc) en 2007, ce qui signifie aussi pour lui un changement de marques, puisqu’il passe de Honda à Aprilia.

En 2010, il rejoint le Team Interwetten Moriwaki de Terrell Thien, dans la nouvelle catégorie Moto2. Il grimpe cette année-là à cinq reprises sur le podium et termine le championnat au quatrième rang général, avec 156 points.

Il entame la saison 2012 avec des buts très élevés, toujours dans la même structure et, comme l’année précédente, avec le même partenaire technique, Suter. Il manque finalement le podium final pour quatre petits points, au terme d’une année où il est monté six fois sur le podium, dont une sur la plus haute marche; cette quatrième place finale constitue alors la meilleure saison de sa carrière, depuis celle de son titre mondial, en 2005.

En 2014, il attaque encore le championnat du monde Moto2 avec sa Suter et rêve de faire aussi bien – voire mieux – qu’en 2012 et 2013, une année dans laquelle il a brillé en fin de saison, après avoir raté les deux premières courses suite à de sérieuses blessures survenues lors d’un grave accident, pendant les premiers essais hivernaux. C’est encore une quatrième place finale, deux victoires supplémentaires à la clef.

Engagé cette année dans le Team Derendinger Racing Interwetten, Thomas Lüthi dispose désormais d’une Kalex. Au cap du milieu de saison 2015, il a accumulé durant sa carrière 39 podiums, dont 10 victoires ce qui, avec son titre mondial d’il y a dix ans, fait de lui le meilleur pilote motocycliste suisse des temps modernes. Connu par une large part de la population helvétique, Tom est un travailleur talentueux, concentré et totalement focalisé sur sa tâche. Le succès n’a rien changé: il garde les deux pieds sur terre et il est un des sportifs les plus aimés du pays.

2016 et 2017 ont été deux années de succès pour Tom Lüthi, au cours desquelles il a remporté deux titres de Vice-Champion Moto2 avec Interwetten GaragePlus Moto2 (2016) et Interwetten CarXpert Moto2 Team (2017).

Après 45 podiums et 11 victoires en huit ans en Moto2, le rêve du bernoise de faire son entrée dans la catégorie MotoGP s'est finalement réalisé en 2018. Les Suisses ont débuté avec l'EG 0.0 Marc VDS Team sur une Honda RC213V pour la première fois dans la première catégorie.

Cependant, la saison a été plus difficile que prévu, notamment en raison d'une longue pause en raison de blessures pendant la saison d'hiver 2017/2018 et donc du manque de temps de préparation.

Mais Tom ne serait pas Tom si ça le faisait abandonner: Le bernois combatif reste concentré sur ses objectifs, s'assurant une place dans la catégorie Moto2 pour 2019 après une saison MotoGP difficile et souhaitant revenir au podium sur un Kalex qu'il connaît.

En bref

  • Taille: 172 cm
  • Poids: environ 62 kg
  • Né le: 6 septembre 1986
  • Signe zodiacal: vierge
  • Nationalité: Suisse
  • A grandi à: Linden, Emmental, en Suisse

Hobbys/privé

  • Le ski
  • Le kitesurf
  • Le vélo
  • La lecture
  • «Bien manger, dans une atmosphère détendue, avec «mes gens importants»